Keynote Conference - Building Canada Through Immigration
Conférence d'honneur - Construire le Canada par le biais de l’immigration

Dr. Daniel Hiebert (UBC)

Immigration has been used at key moments in Canadian history as a solution to difficult economic and demographic challenges. The current situation is essentially a point of continuity in this sequence of events. While there are continuities, however, there are also some unique aspects of this particular moment. Previous efforts to build Canada through immigration occurred when we still had an 'economy of bricks', but we now have an 'economy of clicks'. And, of course, in the past Canadians believed that immigration was a tool that would build Canada while also keeping its cultural composition as a white settler society intact, while it is now bringing the globe to Canada. At this point, I'll present a few basic statistics to illustrate this point, emphasizing the socio-economic and cultural diversity (indeed, 'superdiversity') of current immigrant admissions to Canada. I'll also point out the uneven geography of settlement of newcomers.

These fundamental changes, along with other intersecting processes, demand a different, more comprehensive approach to the settlement and integration of immigrants. I'll end the presentation by addressing this issue: what should settlement and integration look like in an age of superdiversity? Here, I'll focus on the emerging concept of 'whole of society' approaches to this issue, and point out that Canadians have made important steps in this direction, but that we are not actually the world leaders we might like to believe (e.g., compare the German response to Syrian refugees and ours). My final point will be about the need for local places to contribute to this process (e.g., municipal governments; civil society; and the private sector).

L’immigration a été un levier à des moments clés de l’histoire du Canada pour relever les défis liés à des situations économiques et démographies critiques. La situation contemporaine est essentiellement en continuité avec cette série d’événements. Si on peut établir des continuités, la situation actuelle présente cependant également des caractéristiques uniques. Les efforts antérieurs pour construire le Canada par le biais de l’immigration se sont produits dans le contexte d’une économie traditionnelle « de briques » à une économie virtuelle « de clicks ». Et, bien entendu, dans le passé les Canadiens pensaient que l’immigration était un levier pour construire le Canada tout en préservant intacte sa composition culturelle de société de colons blancs alors qu’aujourd’hui l’immigration amène le monde aux portes du Canada. À ce point-ci de la discussion, je présenterai quelques statistiques qui permettront d’illustrer cet aspect de la question en mettant l’emphase sur la diversité (en fait la « super-diversité ») culturelle et socio-économique des immigrants admis au Canada. Je parlerai également de la répartition géographique inégale de l’établissement des nouveaux arrivants sur le territoire.

Ces changements fondamentaux, couplés à d’autres processus, nécessitent la mise en place d’une approche différente et plus globale au dossier de l’établissement et de l’intégration des immigrants. Je terminerai cette présentation en parlant du problème suivant : à quoi est-ce que l’établissement devrait ressembler à l’ère de la super-diversité? Je me focaliserai sur le concept émergent des approches englobantes centrées sur « l’ensemble de la société » et je montrerai comment le Canada a fait des pas importants dans cette direction, quoique nous ne soyons pas les leaders dans le domaine contrairement à ce que nous aimons penser (en comparant la réponse des Allemands à la crise des réfugiés syriens et la nôtre). Pour finir, je parlerai de l’importance d’impliquer les acteurs locaux dans le processus (conseils municipaux, société civile et secteur privé).

Saint Mary's University, 923 Robie Street

Halifax, NS B3H 3C3 

Email: icst@smu.ca
Tel: 902-420-5810

Fax: 123-456-7890

  • White Facebook Icon

© 2018 by ICST Conference

Photos: Communications Nova Scotia, Immigration Francophone, Pier 21, Sobey School of Business