Keynote Conference - (En)Gendering Violence and Precarity in the Forced Migration Journey
Conférence d'honneur  - En-gen(d)rement de la violence et de la précarité dans le parcours de la migration forcée

Dr. Evangelia Tastsoglou (Saint Mary’s University)

Women’s experiences of sexual and gender-based violence (SGBV) and precarity are specific to each stage of the forced migration journey. They are shaped by social, legal and policy contexts at local, national, regional and international levels. Forms of SGBV experienced by asylum-seeking women and families fleeing from conflict are historically contingent, stage-specific, jurisdiction-distinct, intersectional, institutional and interpersonal; they are enabled by, and at the same time reinforcing the systemic and contextual vulnerability and precarity of asylum seekers. I draw upon and discuss the sexual enslavement and genocidal violence against Yazidi women and girls under the Islamic state in the Middle East; the predatory, and yet systemic, sexual and gender based violence by smugglers and traffickers against women and families “irregularly” crossing land and sea borders seeking “safe haven;” and the institutional and every day forms of violence faced by asylum seekers in limbo in various stages of the asylum process in Greece and “Fortress Europe”. I also discuss strategies of negotiation and resistance in everyday life by individuals and communities which are viewed as a critical starting point, holding the potential of disrupting systemic barriers

Les expériences des femmes des violences sexuelles et sexistes (VSS) et de la précarité sont spécifiques à chaque étape du parcours de la migration forcée. Ces expériences sont informées par les contextes sociaux, sociaux et politiques aux niveaux local, national, régional et international. Les formes de VSS vécues par les femmes demandeuses d’asile et les familles fuyant les conflits sont soumises aux contingences historiques, spécifiques à chaque étape, distincts suivant les juridictions, intersectionnelles, institutionnelles et interpersonnelles; elles sont générées et renforcent dans le même temps la vulnérabilité et la précarité contextuelle et systémique des demandeurs d’asile. Je fonde la discussion sur l’esclavage sexuel et la violence génocidaire contre

les femmes Yazidi et les filles sous le joug de l’État islamique au Moyen-Orient; les violences sexuelles et sexistes prédatrices, et pourtant systémiques, des passeurs et des trafiquants contre les femmes et les familles qui traversent « irrégulièrement » les territoires et les frontières marines à la recherche d’un « havre de paix »; et les formes de violence institutionnelles et quotidiennes auxquelles les demandeurs d’asile font face dans les méandres des différentes étapes de la procédure d’asile en Grèce et dans la « Forteresse Europe ». Je discute également des stratégies de négociation et de résistance au quotidien des individus et des communautés comme le point de départ critique susceptibles d’ébranler les barrières systémiques.

Saint Mary's University, 923 Robie Street

Halifax, NS B3H 3C3 

Email: icst@smu.ca
Tel: 902-420-5810

Fax: 123-456-7890

  • White Facebook Icon

© 2018 by ICST Conference

Photos: Communications Nova Scotia, Immigration Francophone, Pier 21, Sobey School of Business