Marie Mc Andrew est professeure émérite au Département d’administration et fondements de l’éducation de l’Université de Montréal. Titulaire d’un doctorat en éducation comparée et en fondements de l’éducation, elle est spécialisée dans l’éducation des minorités et l’éducation interculturelle. Sa contribution dans ce domaine est significative, tant en ce qui concerne la recherche que le développement et l’évaluation des politiques.

De 1989 à 1991, comme conseillère au Bureau des sous-ministres du Ministère des Communautés culturelles et de l’Immigration du Québec, elle a été étroitement associée à l’élaboration et à la dissémination de l’Énoncé de politique en matière d’immigration et d’intégration Au Québec pour bâtir ensemble.

De 1996 à 2002, elle a été directrice d'Immigration et métropoles, le centre de recherche interuniversitaire de Montréal sur l’immigration, l’intégration et la dynamique urbaine, un des quatre centres d'excellence canadiens créés en 1996 dans le cadre du projet Metropolis.

De 1993 à 2004, Madame Mc Andrew a, en outre, coordonné le Groupe de recherche sur l’ethnicité et l’adaptation au pluralisme en éducation (GREAPE), une équipe de recherche multidisciplinaire entretenant un partenariat avec le ministère de l’Éducation (MEQ), le ministère des Relations avec les citoyens et de l’Immigration (MRCI) et diverses commissions scolaires de l’île de Montréal. Présentant une synthèse originale des travaux menés dans ce cadre depuis 1992, son livre « Immigration et diversité à l’école : le cas québécois dans une perspective comparative » a mérité le prix Donner 2001 attribué au meilleur livre sur la politique publique canadienne.

Entre juin 2003 et décembre 2013, elle a été titulaire de la Chaire en relations ethniques de l’Université de Montréal et s’est vu octroyer en juin 2006, une Chaire de recherche du Canada, niveau 1, par le CRSH. Dans ce cadre, elle a mené un vaste programme de recherche sur le rôle de l’éducation dans le maintien et la transformation des rapports ethniques couvrant trois grands axes : Culture, socialisation, curriculum; Performance et cheminements scolaires; Politiques et pratiques dans une perspective comparative. Une autre thématique explorée depuis plus de 10 ans par la titulaire concerne la spécificité de l’adaptation du système scolaire au pluralisme dans les sociétés où plus d’un groupe peut prétendre au statut de majorité sociologique. Son ouvrage « Les majorités fragiles et l’Éducation : Belgique, Catalogne, Irlande du Nord, Québec, » (PUM, 2010) finaliste aux Prix du gouverneur Général, catégorie Essais et Études, se penche sur divers enjeux, parfois contestés, tels la scolarisation commune, l’enseignement de l’histoire dans un contexte de pluralité des mémoires, l’intégration linguistique des immigrants ou encore la prise en compte de la diversité à l’école.

De 2010 à 2016, elle a dirigé le Groupe de recherche Immigration, équité et scolarisation (GRIES) qui rassemble des chercheurs et des partenaires qui travaillent sur la performance et le cheminement scolaires des élèves issus de l’immigration au Québec. Le plus récent ouvrage de l’équipe, « La réussite éducative des élèves issus de l’immigration. Dix ans de recherche et d’intervention au Québec », publié aux Presses de l’Université de Montréal en 2015, présente un portrait clair et nuancé de ce que la recherche québécoise des dix dernières années, tant quantitative que qualitative, révèle sur les caractéristiques, le cheminement et l’expérience scolaires des élèves issus de l’immigration durant leur scolarité obligatoire.

En reconnaissance de l’impact de son engagement en matière de recherche et de dissémination sur le développement de politiques publiques mieux adaptées à la réalité pluraliste, elle a reçu, en juin 2005, le Prix québécois de la citoyenneté Jacques-Couture pour le rapprochement interculturel et en janvier 2015, le prix interculturel de Montréal Abe-Limonchik. Elle a siégé ou siège à divers comités provinciaux ou fédéraux tels le Comité consultatif sur l’intégration et l’accommodement raisonnable en milieu scolaire, le comité conseil de la Commission de consultation sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles, le Comité conseil du National Task Force on Holocaust Education, Remembrance and Research, le Comité consultatif du sous-ministre de Citoyenneté et Immigration Canada. Elle est également membre de la Société Royale du Canada.

Marie Mc Andrew is a Professor Emeritus in the Department of Administration and Foundations of Education at Université de Montréal. With a PhD in comparative education and foundations of education, she specializes in the education of minorities and intercultural education. Her contribution in this area is significant, both in terms of research and policy development and evaluation.

From 1989 to 1991, as an advisor to the Deputy Minister's Office of the Quebec Department of Cultural Communities and Immigration, she was closely involved in the development and dissemination of the Immigration Policy Statement and integration of "Au Québec pour bâtir ensemble".

From 1996 to 2002, she was Director of Immigration and Metropolis, the Interuniversity Research Center on Immigration, Integration and Urban Dynamics in Montreal, one of the four Canadian Centres of Excellence created in 1996 through The Metropolis project.

From 1993 to 2004, Dr. Mc Andrew also coordinated the Research Group on Ethnicity and Adaptation to Pluralism in Education (GREAPE), a multidisciplinary research team in partnership with the Department of Education (MEQ), the Department of Relations with Citizens and Immigration (MRCI) and various school boards from the Island of Montreal. Presenting an original synthesis of the work carried out in this context since 1992, her book "Immigration et diversité à l’école : le cas québécois dans une perspective comparative" earned the 2001 Donner Prize for the best book on Canadian public policy.

Between June 2003 and December 2013, she held the Chair in Ethnic Relations at Université de Montréal and was awarded a Canada Research Chair, level 1, by SSHRC in June 2006. In this context, she carried out an extensive research program on the role of education in maintaining and transforming ethnic relations covering three main axes: Culture, socialization, curriculum; Academic Performance and Experience; Policies and practices from a comparative perspective. Another theme that she explored for more than 10 years deals with the specific nature of the school system's adaptation to pluralism in societies where more than one group can claim the status of sociological majority. Her book "Les majorités fragiles et l’Éducation : Belgique, Catalogne, Irlande du Nord, Québec," (PUM, 2010) was a finalist for the Governor General's Awards in the Essays and Studies category, which focuses on various issues, such as inclusive education, the teaching of history in a context of plurality of memories, the linguistic integration of immigrants, and the consideration of diversity in schools.

From 2010 to 2016, she led the Research Group on Immigration, Equity and Education (GRIES), which brings together researchers and partners who work on the academic performance and progress of immigrant students in Quebec. The team's most recent book, "La réussite éducative des élèves issus de l’immigration. Dix ans de recherche et d’intervention au Québec", published at the Université de Montréal Press in 2015, presents a clear and nuanced picture of what both quantitative and qualitative research in Quebec of the last ten years reveals on the characteristics, the educational path and experience of immigrant students during their compulsory schooling.

In recognition to the impact of her commitment to research and dissemination on the development of public policies better adapted to the pluralistic reality, she received in June 2005, the Prix québécois de la citoyenneté Jacques-Couture for intercultural bridge-building and in January 2015, the Abe-Limonchik Montreal Intercultural Award. She has sat on or sits on various provincial or federal committees such as the Advisory Committee on Integration and Reasonable Accommodation in Schools, the Advisory Committee on Cultural Diversity Accommodation Practices, the Advisory Committee of the National Task Force on Holocaust Education, Remembrance and Research, the Advisory Committee of the Deputy Minister of Citizenship and Immigration Canada. She is also a member of the Royal Society of Canada.

Marie Mc Andrew

Saint Mary's University, 923 Robie Street

Halifax, NS B3H 3C3 

Email: icst@smu.ca
Tel: 902-420-5810

Fax: 123-456-7890

  • White Facebook Icon

© 2018 by ICST Conference

Photos: Communications Nova Scotia, Immigration Francophone, Pier 21, Sobey School of Business