Panel communications 5 – Politiques d’intégration et de soutien de la petite enfance à l’université
Panel communications 5 – Early childhood Integration and Support Policies at the University

L’association entre la qualité de l’environnement éducatif dans les services éducatifs à l’enfance et la préparation scolaire des enfants issus de familles immigrantes âgés de 3 à 5 ans.

Sabrina Bolduc (U. Laval)

Les résultats d’enquêtes québécoises en matière de préparation scolaire montrent que les enfants nés à l’extérieur du Canada et ceux dont la langue maternelle n’est ni le français ni l’anglais sont plus à risque de présenter un retard lors de l’entrée à l’école comparativement aux enfants natifs du Canada et ceux non allophones. Parmi les facteurs pouvant atténuer cet écart, soulignons l’apport d’un environnement éducatif de qualité au cours de la petite enfance. Pour les enfants issus de familles immigrantes, la fréquentation d’un service éducatif à l’enfance de qualité les expose à la culture éducationnelle et à la langue d’enseignement de la société d’accueil, et ce faisant, contribue à leur développement cognitif et langagier. Au Québec, peu d’études ont porté simultanément leur attention sur les domaines de la petite enfance et de l’immigration. Dans cette perspective, le présent projet de recherche doctorale s’intéresse à l’association entre la qualité de l’environnement éducatif dans les services éducatifs à l’enfance et la préparation scolaire des enfants issus de familles immigrantes âgés de 3 à 5 ans. La qualité de l’environnement éducatif et le niveau de préparation scolaire des enfants sont mesurés au moyen d’observations directes, de questionnaires et d’entrevues semi-structurées. Les méthodes d’analyse de données et les résultats ne sont pas disponibles à ce jour. La collecte de données aura lieu au cours de l’automne 2018 jusqu’au printemps 2019 dans les services éducatifs à l’enfance situés dans la région de Québec.

Intégration scolaire des élèves issus de l’immigration dans les écoles francophones en milieu minoritaire : cas des écoles du Conseil scolaire acadien provincial à Halifax

Malanga-Georges Liboy (USA)

Cette communication s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche qui s’intéresse à l’intégration scolaire des élèves issus des communautés ethniques nouvellement arrivés à Halifax dans les écoles du Conseil scolaire acadien provincial, le seul conseil scolaire francophone de la province. Ces écoles qui ont été créées grâce à l’article 23 de la Charte canadienne de droits et libertés ont comme mission la protection de la langue et de la culture françaises. Compte tenu de certaines situations, ces écoles ouvrent progressivement ses portes aux autres francophones issus de l’immigration internationale et aux francophiles. Ce projet vise trois objectifs, à savoir :1) faire l’état de lieu de la situation de réussite scolaire des élèves immigrants dans les écoles de CSAP, 2) déterminer les besoins spécifiques des élèves immigrants comparativement aux autres élèves et 3) analyser les ressources existantes à l’école et dans les associations francophones en matière d’accueil, d’intégration scolaire et sociale des familles nouvellement arrivées. La collecte de données de cette recherche qualitative de type exploratoire a été faite auprès des enseignants, des parents d’élèves issus de l’immigration, des directeurs d’écoles et des intervenants sociaux et scolaires. Les entrevues semi-dirigées et un focus groupe mixte constituent les deux instruments qui ont été utilisés pour recueillir les opinions des uns et des autres. Les résultats obtenus permettront aux autorités scolaires de mettre en place des programmes de prévention et d’intervention en vue d’offrir des solutions concrètes aux problèmes de réussite scolaire des élèves issus de l’immigration dans le système scolaire francophone.

 

Falling Through the Cracks: Early School Leaving, Barriers and Supports of Portuguese-Canadian Youth in Toronto

Fernando Nunes (MSVU)

Emily Rhyno(MSVU)

Over the last 40 years, successive generations of Portuguese-Canadian children (or Luso-Canadians) have under-performed academically, dropped out in greater numbers, studied disproportionately in lower academic and Special Education streams, and been underrepresented in post-secondary education, at levels that are close to those in the Aboriginal community (Nunes, 1998, 2014). This excessive dropout has resulted in the wholesale reproduction of their community in marginalized socioeconomic and political roles (Nunes, 2004). Yet, Anti-racism Education scholars have largely ignored the underachievement of Luso-Canadians, who are from a White European nation (Dei, 1995, 1996; Dei & Calliste, 2000; James, 1999). This omission has been exacerbated by the tendency amongst Portuguese-Canadians to blame the underachievement issue predominantly on community attitudes and practices, (Nunes, 1998).

This paper will present the results of 17 individual interviews that were conducted in Toronto, with Luso-Canadian high school students, those who had dropped out and the university-bound, in order to explore the ways in which these had reached their decisions concerning the completion of their high school programs and their participation in higher education. The paper will then use the framework of Critical Pedagogy (Freire, 1970; Giroux, 1981; McLaren, 1986), in order to qualitatively analyze how the educational choices of each group are influenced by the marginalized situation of the Portuguese-Canadian community within Canadian society, as well as by systemic school practices. Gender-based responses will be highlighted, since the dropout problem has been shown to be much more acute amongst young Portuguese-Canadian males (Giles, 2002; Nunes, 2005). The paper will further comment on recommended changes within the school system, in supporting students’ post-secondary educational choices.

The correlation between the quality of the educational environment in childhood educational services and the school preparation of children of immigrant families aged 3 to 5 years.

Sabrina Bolduc (U. Laval)

The results of Quebecois surveys related to school preparation show that children born outside of Canada and children whose mother tongue is neither French nor English are at risk of being delayed when they enter schools compared to children born in Canada and children who are not allophones. Among the factors which can attenuate this gap in their development, offering quality early childhood educational services is crucial. For children of immigrant families, enrolment in quality childhood educational services exposes them to the educational culture and the language of teaching of the host society which contributes to their cognitive and language development.

In Quebec, few studies have focused their attention simultaneously on early childhood and immigration. With this in mind, this doctoral research project deals with the association between the quality of the educational environment in childhood educational services and school preparation for children of immigrant families aged 3 to 5 years. The quality 0of the educational environment and the level of school preparation for the children is evaluated with direct observations, survey and semi-structured interviews.  The methods used for data analysis and the results are not yet available. Data collection will take place in the Fall of 2018 and the Spring of 2019 in childhood educational services in the region of Quebec.

Educational Integration of migrant students in Francophone Schools in minority settings: Case Study of the CSAP Schools (Conseil Scolaire Acadien Provincial) in Halifax (Nova Scotia). Malanga-Georges Liboy (USA)

This communication is part of a research project that focuses on the educational integration of students from ethnic communities newly arrived in Halifax in the schools of the Conseil Scolaire Acadien Provincial, the only francophone school board of the province. The purpose of these schools, created under section 23 of the Canadian Charter of Rights and Freedoms, is to protect the French language and culture. Given certain situations, these schools are gradually opening their doors to other international Francophones with immigrant backgrounds and to Francophiles. This project has three objectives: 1) to report on the status of immigrant students' academic success in CSAP schools, 2) to identify the specific needs of immigrant students compared to other students and 3) to analyze existing resources at the schools and in Francophone associations for the reception, educational integration and social integration of newly arrived families. Data collection of this exploratory qualitative research was conducted among teachers, parents of immigrant students, school principals, and social and school workers. Semi-directed interviews and a mixed focus group are the two instruments that were used to gather each other's opinions. The results obtained will enable school authorities to set up prevention and intervention programs in view to provide concrete solutions to the problems regarding the academic success of students with an immigrant background in the Francophone school system.

Tomber entre les mailles du filet: décrochage scolaire, obstacles et programme de soutien pour les jeunes Canadiens d'origine portugaise à Toronto

Fernando Nunes (MSVU)

Emily Rhyno(MSVU)

Au cours des 40 dernières années, des générations successives d’enfants canadiens d’origine portugaise (ou Luso-Canadiens) ont montré des résultats scolaires inférieurs, ont décroché en plus grand nombre, ont étudié de façon disproportionnée dans des filières éducatives spécialisées ou d’un niveau académique inférieur et sont sous-représentés dans les institutions post-secondaires à des niveaux qui sont comparables aux communautés autochtones (Nunes, 1998, 2014). Ces décrochages anormaux ont eu un effet de reproduction massive de leur communauté dans des positions politiques et socio-économiques marginalisées (Nunes, 2004). Pourtant, les chercheurs en éducation contre le racisme ont largement ignoré les contre-performances scolaires des Luso-Canadiens qui font partie des nations européennes blanches (Dei, 1995, 1996; Dei & Calliste, 2000; James, 1999). Ce manquement a été amplifié par la tendance des Canadiens d’origine portugaise à faire porter la responsabilité de ces contre-performances le plus souvent aux attitudes et aux pratiques communautaires (Nunes, 1998).

Dans cette présentation, je présenterai les résultats de 17 entrevues individuelles qui ont été menées à Toronto avec des élèves luso-canadiens du secondaire (des élèves qui ont décroché, d’autres qui aspirent à faire des études universitaires) pour explorer les logiques qui ont motivé leurs décisions d’arrêter leur cursus scolaire ou de poursuivre des études universitaires. Dans cette présentation, j’utiliserai le cadre de la Pédagogie critique (Freire, 1970; Giroux, 1981; McLaren, 1986), pour analyser qualitativement la façon dont la situation marginale de la communauté canadienne d’origine portugaise dans la société canadienne ainsi que les pratiques systémiques dans les écoles ont influencé les choix éducatifs de chacun des groupes. Nous mettrons en lumière les réponses sexospécifiques dans la mesure où il a été démontré que le problème de décrochage était beaucoup plus sensible parmi les jeunes hommes luso-canadiens (Giles, 2002; Nunes, 2005). Je ferai par la suite des recommandations de changements dans le système scolaire qui permettront de soutenir les élèves dans le choix d’une éducation universitaire.

Saint Mary's University, 923 Robie Street

Halifax, NS B3H 3C3 

Email: icst@smu.ca
Tel: 902-420-5810

Fax: 123-456-7890

  • White Facebook Icon

© 2018 by ICST Conference

Photos: Communications Nova Scotia, Immigration Francophone, Pier 21, Sobey School of Business